Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille

L’Estela vous invite à découvrir Le Monastier sur Gazeille, un village de Haute Loire dont la visite permet de découvrir une vitalité étonnante et un patrimoine remarquable, derrière des apparences peu flatteuses au premier abord.

Les origines du village Le Monastier sur Gazeille se perdent dans les méandres de l’histoire des premiers siècles. Des moines se seraient installés en ces lieux, auraient édifiés un monastère aux environs du 7ème siècle. L’abbatiale Saint Chaffre du Monastier était alors « tête de file » d’un ordre religieux qui, à l’apogée de son rayonnement, possédait de nombreuses dépendances en France et jusqu’en Italie. Mise à mal par des invasions « barbares » au moyen âge, l’ordre chaffrien aurait périclité et fut « repris » par l’abbaye de Clunny.

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille. Château abbatiale

Les habitants du village Le Monastier sur Gazeille ont réussi à conserver et mettre en valeur le remarquable patrimoine culturel que leur a laissé l’histoire et aujourd’hui, la visite de l’abbatiale et du musée de l’espace culturel pourra intéresser les amateurs d’histoire et d’architecture médiévale.

Le Monastier sur Gazeille est aussi le village d’où parti l’écrivain écossais Robert Louis Stevenson en 1878 pour réaliser son « voyage avec un âne dans les Cévennes ». Son périple  est à l’origine de la création du chemin de Stevenson ou GR70 qui est parcouru chaque année par des amateurs de randonnée itinérante.

Autre caractéristique de ce village, méconnue de la plupart de ses visiteurs, le Monastier sur Gazeille est une « pépinière » de musiciens, le village a son école de musique constituée de plus de 100 musiciens et une harmonie municipale qui regroupe toutes les générations autour d’une même passion. Chaque année et cela depuis 26 ans, un groupe de passionné organise le festival de musique des cuivres du Monastier qui témoigne de leur vitalité.

Le Monastier sur Gazeille

 

Si vous arrivez au Monastier par la route du Puy en Velay, vous découvrirez le village au dernier moment, en le traversant par sa rue principale,

mais si vous venez par le sud, par Saint Martin de Fugères, vous pourrez voir la bourgade dans son ensemble, comme un trait de peinture rouge au milieu d’une mosaïque verdoyante de champs et pâturages sur le versant sud de la vallée, et tout en bas pour refléter le ciel bleu s’écoule la Gazeille.

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille vu de Chateauneuf

 

En venant du Puy en Velay, le voyageur entre dans Le Monastier sur Gazeille par la rue Langlade, qui donne l’image d’un village en déclin avec ses façades grises et ses vieilles échoppes abandonnées.

Le Monastier sur Gazeille

La rue Langlade Autrefois

Il faut s’avancer jusqu’au milieu du village pour trouver les commerces, des places de stationnement, l’office de tourisme et le centre historique. C’est là qu’il faut s’arrêter pour partir à pied à la découverte du village Le Monastier sur Gazeille.

Le Monastier sur Gazeille

Stèle Robert Louis Stevenson

 

 

 

 

 

Au centre du village, en contrebas de l’abbatiale, on reconnaîtra bien sur Robert Louis Stevenson,

Personnage emblématique du village Le Monastier sur Gazeille, cet écrivain écossais est venu séjourner au village en 1878 et c’est à partir de là qu’il entreprit son célèbre « Voyage avec un âne à travers les Cévennes », accompagné de l’opiniatre Modestine, son ânesse.

Son périple préfigure ce qu’on appellera plus tard le tourisme vert et la randonnée itinérante.

Son « voyage avec un âne à travers les Cévennes » fit de Stevenson un écrivain reconnu, avant qu’il ne devienne célèbre avec « L’île au trésor » et « Docteur Jekyll et Mister Hyde ».

 

Le Monastier sur Gazeille

Illustration chemin de Stevenson – aquarelle Pierre Tinel – carte postale en vente au camping Estela

le monastier sur gazeille

 

 

 

Si l’histoire contemporaine du Monastier est marquée par le passage de Stevenson, son histoire ancienne est liée à celle de l’abbaye Saint Chaffre, de l’autorité monastique et du formidable travail des bâtisseurs du moyen âge.

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille vu du rocher de la Moutette

C’est la raison pour laquelle vous trouverez ça et là dans le Monastier sur Gazeille, ces personnages dévoués (à défaut d’être réjouis!) qui vous guideront dans votre visite du village.

Le Monastier sur Gazeille est situé à 17 km au sud de la ville « Le Puy en Velay« , au beau milieu des pâturages et des forêts, au pieds des volcans les plus récents de Haute-Loire.

 

Construit sur le versant Sud-Ouest de la vallée de la Gazeille, Le Monastier sur Gazeille bénéficie d’un large ensoleillement et la corniche basaltique qui le domine lui offre un bon abri contre le vent du nord.

Le climat est réputé rude l’hiver et plutôt chaud et sec en été, agréable et sain, à tel point qu’un préventorium avait été ouvert au début du XXème siècle.

 

On voit sur l’image ci-dessus les éléments principaux qui constituent la « marque de fabrique » du Monastier :

  • Le paysage façonné par le volcanisme, la falaise de basalte sur la droite et la vallée creusée par la Gazeille qui s’écoule vers la Loire,
  • Le village construit autour du château et de l’église abbatiale,
  • La neige qui tarde à disparaître au printemps témoigne de la rigueur du climat montagnard.

 

 

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille : Château abbatiale

La bourgade fut construite autour d’une abbaye bénédictine fondée au VIIème siècle.

l’Eglise abbatiale actuelle fut bâtie en 1074.

Elle reste l’un des plus beaux témoignages de l’art roman en Auvergne.

Sa façade polychrome, ses ornements et sculptures, ainsi que sa frise sommitale sont remarquables.

Un formidable travail de restauration et d’entretien a permis au village Le Monastier sur Gazeille de conserver un patrimoine architectural d’une très grande richesse.

L’abbatiale, son trésor (à voir au centre culturel du monastier) et la chapelle Saint Jean sont des joyaux de l’art roman en Velay.

Le Monastier sur Gazeille: les services et commerces.

Le Monastier sur Gazeille : vous trouverez au village la plupart des services dont vous pourriez avoir besoin:

  • Banques
    Le monastier sur gazeille

    Le Monastier sur Gazeille : la rue de la Conque

  • Poste
  • Pharmacie
  • Tabac-Presse
  • Distribution d’essence
  • Garages automobile
  • Alimentations
  • Boulangerie
  • Caviste
  • Bars-restaurants
  • Boucheries
  • Mairie
  • Office de tourisme
  • Centre culturel.
  • Médecins, dentiste, kiné.
  • Salon de coiffure.

 

Le Monastier sur Gazeille était autrefois  très animé.

Les habitants des villages et hameaux voisins venaient acheter aussi bien l’alimentaire que les vêtements, on trouvait des bijouteries, chapelleries, sabotiers et parait-il,  pas loin d’une vingtaine de bistrots…

Le monastier sur gazeille

Le Monastier sur Gazeille, autrefois…

 

Le Monastier sur Gazeille: ses couleurs, son passé, ses richesses

Il est des lieux qui offrent au premier regard de si belles apparences que tout visiteur est immédiatement séduit…

Le Monastier sur Gazeille ne produit pas cet effet,

la plupart des voyageurs qui traversent le bourg par la grand-rue disent que ce serait plutôt la grisaille des façades et l’impression de désertification qui frappent le regard.

Faudrait-il pour autant quitter ce village en courant?

Ce serait dommage, car on va s’apercevoir que même si la première impression est tristounette, ce village ne manque pas  de charme pour qui prend le temps de baguenauder au hasard des rues, des passages secrets, des escaliers, des édifices ouverts au public.

Pour visiter le Monastier sur Gazeille, rien de tel que de poser sa voiture sur la place du Vallat, à côté du château.

Le Monastier sur Gazeille en images

1) L’église abbatiale du Monastier

Le monastier sur gazeille

Le Monastier sur Gazeille – Façade et entrée de l’abbatiale

 

 

 

Cette construction qui a traversé environ 10 siècles d’histoire est imposante par son aspect massif et ses dimensions qui font d’elle la seconde église du département par sa taille.

Vue de l’extérieur, le visiteur remarquera les puissantes arches et la façade bâties avec des roches volcaniques de couleurs variées qui lui donnent un aspect très particulier.

L’ abbatiale du village Le Monastier sur Gazeille a été construite à l’origine dans le style de l’art roman, avec de puissants contreforts réalisés en pierres volcaniques de différentes couleurs.

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – Abbatiale

Suite à des mouvements de terrain elle a subit des effondrements et a été reconstruite en style gothique qui permit de réaliser de larges ouverture et des vitraux, et qui nécessité des arcs-boutants extérieurs construit en roche sédimentaire de couleur jaune à grisâtre.

 

 

 

Les spécialistes de l’architecture médiévales considèrent l’abbatiale du Monastier comme l’une des plus belles églises du centre de la France, par les variétés des modes de constructions qui correspondent à plusieurs époques, par ses formes, ses couleurs et la richesse de ses sculptures.

 

 

 

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – Le péristyle qui borde la place du couvent

 

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – Ornement d’une tête de chapiteau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La façade Ouest et les chapiteaux sont ornés de sculptures qui représentent des végétaux, des animaux, des représentations humaines, ainsi que des monstres dont les postures sont pour le moins équivoques…

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – Un des monstres de pierre sur la façade de l’abbatiale

 

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – Autre figure monstrueuse sur l’abbatiale

 

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – Un élément de la frise sommitale

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – Dans l’église abbatiale

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – L’orgue de l’église abbatiale

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – Voute de l’église abbatiale

A l’intérieur, on découvre le volume imposant de l’abbatiale et les élancements de l’architecture  contrastent avec les formes massives vues à l’extérieur.

 

A l’entrée de l’abbatiale, face à la petite porte, se trouve le buffet d’orgues qui est l’un des plus anciens de France. Il date en effet de 1518 !

A l’intérieur de l’église, les sculptures et ornements sont d’une grande richesse : Les chapiteaux, ici aussi, portent divers anges, griffons, et autres figures mythiques de l’église catholique.

 

D’autres photos de l’abbatiale?

Consultez la page «  art roman en Velay – l’abbatiale du Monastier  »

2) La petite église romane Saint Jean et sa fontaine:

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – L’église Saint Jean

Elle domine la vallée de la Gazeille dans la partie Est du village Le Monastier sur Gazeille. A l’origine, au IX siècle, elle était le lieu de culte des habitants du village, alors que l’église abbatiale était réservée aux moines.

Dans sa forme actuelle, elle date probablement du VXème siècle, après avoir été plusieurs fois modifiée. Elle a été restaurée pour la dernière fois au cours des années 80.

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – Façade polychrome de l’église Saint Jean

Ici aussi, la polychromie des façades est remarquable, de par l’utilisation de diverses roches volcaniques pour la construction.

 

 

 

3) Le Monastier sur Gazeille: ses fontaines circulaires.

Tout autant que les édifices religieux, ces fontaines circulaires font partie (à mon sens) des richesses du village, par l’eau qu’elles distribuent, par leur esthétique, par le fait qu’elles constituent un témoignage d’un autre temps…

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – Place du Vallat

 

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – Lavoir et fontaine dans la rue de la Conque

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – à côté de l’église St jean

 

4) Les ruelles, les places, les passages secrets

Vraiment, ça vaut la peine de quitter la rue principale du Monastier, de musarder dans le village, d’y perdre la notion du temps et d’ouvrir les yeux…

le monastier sur gazeille

Le château du Monastier

Le Monastier sur Gazeille étant une ville fortifiée, un donjon a dû exister très tôt.

Après l’occupation du village par les anglais au XIVème siècle, un premier château abbatiale fut construit puis incendié pendant les guerres de religion.

Le château actuel fut reconstruit au XVIème siècle et servit de demeure pendant 130 ans à la puissante famille des Sennecterre, qui fournit plusieurs abbés. Il abrite aujourd’hui un musée des croyances populaires.

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – La place du château et l’abbatiale

 

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – Le passage sous le couvent

 

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – La placette devant l’entrée secondaire de l’abbatiale

 

Le Monastier sur Gazeille

Le Monastier sur Gazeille – Le passage qui mène rue de la Conque

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le monastier sur gazeille

 

Si vous venez vous promener dans le Monastier sur Gazeille… vous verrez bien d’autres choses encore et vous pourrez rencontrer les habitants qui aiment leur village et certains en parlent volontiers.

Pour voir d’autres photos de l’abbatiale, vous pouvez vous rendre sur la page Abbatiale qui lui est consacrée.

Comment Robert Louis Stevenson a-t-il perçu Le Monastier sur Gazeille ? Consultez la page Stevenson au Monastier

Pour avoir des informations concernant les activités touristiques, consultez la page Infos tourisme Le Monastier sur Gazeille.

Si vous avez aimé cette page, nous vous remercions de la faire connaître en cliquant sur le bouton ci-dessous…

Nous vous remercions de votre visite !

 

Haut